CENTRE DE RÉÉDUCATION LES BAUMES

La « Journée particulière » / Comédie de Valence CDN Drôme - Ardèche / 5 bimeurs

Avril 2016

Au tour de La Comédie de Valence et du Train Théâtre d’inviter le Collectif bim qui est intervenu lors de la « Journée particulière », organisée chaque année au Centre de rééducation Les Baumes, afin de réaliser une série de performances pour des patients en soin dans les espaces de kinésithérapie, ergathérapie et balnéothérapie.

 

Ces 3 lieux ont été investis. 3 rendez-vous ont été donnés :

 

Le challenge de ce bim a résidé dans le fait d’arriver à interagir avec les patients qui pratiquaient leurs soins pendant que l’on performait parmi eux, tout en évitant l’intrusion. Comment travailler dans un lieu où les gens sont eux-mêmes en travail ? Comment insufler du mouvement dans un lieu où le geste n'est plus aquis ? Les lieux étaient très distincts les uns des autres et possédaient une identité forte qu’il a fallu très vite intégrer (calme, sécurité...)

 

14h. Tous en Kiné ! : Le rendez-vous est donné lorsque les soins sont les plus nombreux. Les patients sont là, ils savent qu’il va se passer quelque chose mais ni quand ni comment. Les bimeurs entrent dans l’espace "camouflés" en blouse de kiné, les fondant dans la masse. Petit à petit la performance s’installe parmi les patients qui lèvent la tête, intrigués, entre deux exercices. L'espace est rempli d'appareils de rééducation et de massage que les bimeurs détournent en jouets, plots ou barrières. Un cours de danse classique s’improvise sur les barres parallèles laissant place à une séance de kiné-torture où le spectateur ne peut qu’imaginer la situation derrière le rideau tiré du box et les quelques sons et mouvements qui s'en échappent.  Après un basket  au ballon surdimensionné, les bimeurs disparaissent comme ils sont venus : un autre rendez-vous est donné l'heure suivante. 

 

15h. Visite d'appartement en Ergo : 4 pièces pour réapprendre le geste du quotidien (salle de bain, cuisine, chambre, et bureau). 5 bimeurs. 4 ambiances. Le public se trouve dans un petit hall, les bimeurs surgissent de l’ascenseur et rejoignent leurs pièces respectives. Après un jeu de porte frénétique, le public est invité à déambuler dans les différents espaces où les bimeurs interagissent avec eux, reparcourant ou détournant les gestes du quotidien. Le lit motorisé devient un moyen de rapprochement, et la douche sans pommeau devient une énigme. Les bimeurs disparaissent de nouveau au bout d'un long couloir. Un dernier rendez-vous est donné un peu plus tard...

 

16h. Un p'tit plongeon en Balnéo : Les kinés sont de retour et s'engouffrent tous dans une petite cabine, ils en ressortent instantanément en maillot de bain. La connexion avec les patients en soin dans la piscine peut s'établir : entre une scène de restaurant improvisée en karaoké, une séance de bronzage express, une partie de cache-cache et un maître nageur surréaliste, ils sont rendu complices des bimeurs qui intéragissent à l'intérieur et à la périphérie du bassin. Mais il est déjà temps de se sécher et de remercier tous les patients et le personnel soignant pour leur complicité.

 

Le challenge de bim a été de proposer du mouvement et de la dynamique là où le geste se réapprivoise, et où le silence est d'usage. Les patients sont généralement des accidentés de la route ou pour certains porteurs de lourds handicaps moteurs. Le défi était de leur faire oublier ce quotidien le temps d'un récit ou de scènes improvisées et de faire appel à leur sens et leur humour. Défi relevé !

Photos du collectif bim indisponibles - - - Photo d'arrière plan : La journée particulière2015 - Chanson de gèste©