LE PANTHÉON

Les places autour du Panthéon / Paris Vème / Les MonumentalEs / 10 bimeurs ainsi que 10 membres du collectif Etc /

Juillet 2018

Nous sommes invités par les MonumentalEs pour inaugurer la fin de leur chantier sur les quatre places qui entourent le Panthéon.

 

La semaine de répétition est intense, il fait 28 degrés le matin et parfois 37 l’après-midi. Les cerveaux fusent et les corps se liquéfient. Nous commençons par une superbe visite guidée du Panthéon, ensuite, nous rencontrons Éloïse de Genre et Ville qui nous parle de leurs observations dans ces espaces et Léo d’ETC qui nous fait visiter leur aménagement.

Les lieux nous inspirent beaucoup, tout autant que les mobiliers urbains d’Etc qui viennent chambouler les anciennes places de parking en un espace de vie, de convivialité ou de repos. Le parcours du bim est ambitieux : amener le public à traverser les 4 places en faisant un tour complet du Panthéon. Mais au-dessus de nos têtes, de son regard bienveillant, Simone Weil nous donne du courage.

 

Mercredi soir, nous nous réunissons avec Etc pour une table ronde autour d’une grande table rectangulaire tout juste vernie, pour échanger sur nos travaux respectifs en présence de Julie Desprairies.

 

Jeudi soir, après avoir cuit sur le bitume, nous sommes prêts, demain le public sera là.

Vendredi,17 h, la place est encerclée de véhicules de Police à cause d’un rassemblement place de la Contrescarpe, on peut jouer, mais ils ne partiront pas. 18h30, une grosse averse vient de tomber. Nous avons peur que le public ne vienne pas. Mais si, le public vient équipé de parapluie, nous allons jouer! Nous profitons d’un moment d’accalmie pour nous mettre en place et c’est parti! Dès la première image les gouttes reviennent. C’est sera un bim liquide, il n’y a pas de doute. Nous sommes tous trempés et se réveille en nous une sauvagerie bimesque. Ce sont les personnes du public qui biment avec nous maintenant. Nous les encourageons à nous suivre pour vaincre la tempête, nous terminons sur un radeau de la méduse partagé avec Etc, agrémenté d’énormes grêlons. Nous nous arrêterons là pour aujourd’hui. Nous finissons abrités sous la mairie, pleins d’émotion. Le public applaudissant bim et bim le public.

1/23

Lucas Bonnel©