DÉAMBULATION DANS SAINT FLOUR DE MERCOIRE

Stages Polymômes / Théâtre de l’Arentelle / 2 bimeurs et 16 lycéens

14 juillet 2017

 

bim à Saint-Flour de Mercoire, avec les lycéens Polymômes, dans le cadre des stages de théâtre organisé par l’Hermine de Rien et le Théâtre de l’Arentelle.

Le collectif bim passe le relais à seize lycéens dans un village de Lozère en pleine campagne. Ensemble nous traversons les ruelles de vieilles pierres, les sentiers bordant les champs de blé, nous nous mêlons aux vaches et aux chiens de bergers qui parfois participent à la performance.

Le territoire est vaste et l’horizon dégagé, le mobilier urbain semble lointain, les méthodes habituelles de bim doivent donc être réinterrogées.

Nous explorons une scierie derrière laquelle se dessinent les collines au soleil couchant. Nous longeons le cimetière qui fait face à l’église et à la mairie, deux couples se marient en même temps ce même soir ! Et les témoins sont là qui applaudissent ! Nous suivons les jeunes mariés jusqu’aux abords d’une forêt d’où nous parviennent d’anciennes incantations, serait-ce les mots de Shakespeare ? Et qui sont ces trois sorcières qui hurlent parmi les mauvaises herbes là-bas? Fuyons !

Jusqu’au jardin d’enfants, il y en a qui se disputent ? On dirait du Marivaux... continuons ! Jusqu’à cette grande route qui parait si interminable que certains randonneurs semblent s’être écroulés avant que d’en avoir vu la fin. Jusqu’à cette rue où tout fait peur, où les murs nous avalent et où le goudron se change en rivière. Jusqu’au Théâtre enfin, dont les portes ouvertes accueillent aussi bien les marcheurs, les spectateurs d’opéra, les grandes tiges en salopette toutes vertes, et les visages jaunes des marguerites au curcuma qui poussent dans le champ juste là, à côté... vous avez vu ?

1/13

Alix Watel© Ferdinand Barbet© Fanette Cazajous©